< Retour à l'accueil du blog
Retour thématique

La culture d’entreprise : tout savoir pour mieux comprendre !

entreprise
salariés
La culture d’entreprise comprend le fonctionnement de la vie de l’entreprise sous différents aspects... On vous dit tout dans cet article.
3 min
21 Sept. 2022
Maëva Moreau - Juriste
La culture d’entreprise : tout savoir pour mieux comprendre !

La culture d’entreprise comprend le fonctionnement de la vie de l’entreprise sous différents aspects : l’organisation, l’histoire et l’image de marque ; Mais qu'est-ce qu'une culture d'entreprise forte et comment y parvenir ?

1. Qu’est-ce que la culture d’entreprise ?

La culture d’entreprise est l’ensemble de différentes caractéristiques qui régissent le fonctionnement de la société et la rendent unique. Il s’agit de définir le caractère et la personnalité de l’entreprise afin que sa notoriété et son efficacité soient positives et impactantes.

2. Quelles sont les composantes de la culture d’entreprise ?

  • La valeur

Par valeur, on entend les principes auxquels désire adhérer l’entreprise. Certains sont assez naturels tels que la bienveillance et l’entraide et d’autres sont plus particuliers et peuvent même être un des arguments de vente des produits ou services de l’entreprise. Par exemple, le développement durable.  

C’est sur ces principes que se basera le comportement des différents acteurs économiques de l’entreprise.  

  • L’histoire

Toute entreprise qui se développe a une histoire qui peut être un facteur de mise en avant de son existence. Ainsi, le storytelling est souvent utilisé lors des entretiens afin de créer un sentiment d’appartenance à cette histoire et renforcer l’esprit d’équipe pour les salariés et plus largement, pour les clients.  

  • Le fonctionnement

Chaque entreprise a ses propres règles mais le système hiérarchique et la gestion des locaux peuvent dépendre d’une entreprise à une autre. Ainsi, ces deux points importants doivent être ajustés afin de favoriser le bien être des salariés. Cela a pour objectif d’engendrer et de justifier une culture d’entreprise reconnue. Cela sera un facteur d’engagement des salariés qui se traduira par plusieurs constats : un taux d’absence pour maladie moins élevé, un recrutement facilité.  

  • Les objectifs/ la vision

Enfin, les objectifs à atteindre et la vision sur le long terme de l’entreprise sont des aspects auxquels adhèrent les différents acteurs économiques. Cela permet de justifier l’application du fonctionnement de l’entreprise et de fait sa culture, donc son histoire.  

3. Quel est l’objectif de la culture d’entreprise ?

Ainsi, les enjeux de la culture d’entreprise sont de fédérer et impliquer les salariés. Leur bien être permet d’accroître leur productivité et la croissance de l’entreprise qui devient plus performante.  

On parle souvent de phénomène de team building, il s’agit du temps partagé par l’équipe dans des moments favorables qui engendrent la création de souvenirs permettant une plus grande implication et productivité autant sur le plan individuel que sur le collectif. Par exemple, quand les salariés affichent symboliquement leur appartenance à une entreprise.

De plus, cette culture va permettre une image favorable de l’entreprise par la mise en avant d’un fonctionnement qualitatif et performant grâce au bien être des différents collaborateurs.

4. Quels sont les différents types de culture ? 

  • La culture hiérarchique

La culture hiérarchique est le type « classique » et « traditionnel », c’est-à-dire qu’il est mis en place des directives plutôt strictes avec des normes tel que le port d’un code vestimentaire. Par exemple, ce dernier permet de savoir à quelle fonction une personne s’adresse. C’est le modèle le moins moderne car il privilégie le profit et la prise d’initiative n’y est pas la bienvenue.  

  • La culture de l’esprit d’équipe

L’esprit d’équipe consiste à créer et consolider les affinités entre les différents pôles de l’entreprise. Tous les services se côtoient dans le cadre du travail et l’enjeu est que cela se prolonge à l’extérieur afin de créer une réelle cohésion d’équipe.  

  • La culture de l’excellence

Dans la culture de l’excellence, même si l’esprit est assez compétitif puisque la charge de travail est intense en raison de la volonté première de l’entreprise de prendre des risques, l’employé est écouté. Il aide à faire profiter et révolutionner l’entreprise. De ce fait, son avis est pris en considération. Cependant, les suggestions sont importantes car les candidats à ces postes font partis des meilleurs et sont recrutés minutieusement, d’où le terme d’excellence.  

  • La culture horizontale

Il s’agit souvent du modèle des startup. La hiérarchie bien qu’existante n’est pas prononcée. L’enjeu de cette culture horizontale est de mettre tout le monde sur un pied d’égalité en considérant l’avis de chacun peu importe son rôle et sa fonction dans l’entreprise. L’ensemble des salariés et stagiaires sont amenés à collaborer.  

Sur le même sujet ➟ Intérêt social, raison d’être, entreprise à mission : que signifient ces notions consacrées par la loi Pacte ?

Inscription à la newsletter 1 email / mois
→ Recevez nos derniers articles et restez informés des évolutions réglementaires et mises à jour de la solution.
Merci ! Vous êtes bien inscrit à la newsletter MonJuridique.
Oops ! Une erreur s'est produite lors de l'envoi du formulaire.